0
0
33

LA RADIOACTIVITE ACCESSIBLE A TOU(TE)S…

PAS L’ INFORMATION !

 

Communiqué de la CRIIRAD du 23 mars à 17 h : Les chiffres relatifs à la contamination de l’air existent mais ils sont confisqués par les Etats.

Conclusion du communiqué

Depuis plus de 10 jours, la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi rejette des produits radioactifs dans l’atmosphère : ces rejets ne sont ni maîtrisés, ni quantifiés. Dans le même temps, des stations de mesures réparties sur l’ensemble de notre planète enregistrent les niveaux d’activité de l’air et suivent pas-à-pas les niveaux de radioactivité dans l’espace et dans le temps… mais veillent jalousement à ce que les données restent secrètes.

Cette situation est choquante en temps normal, totalement inacceptable en situation d’urgence radiologique. Et d’autant plus inacceptable que ce réseau de mesures est financé par l’argent public. (…)

La CRIIRAD (…) aimerait informer correctement, et si possible rassurer, sur des bases solides, tous ses correspondants qu’ils habitent le Finistère, la Martinique ou la Corée du Sud. La CRIIRAD invite chaque citoyen, chaque association, chaque scientifique, chaque élu… à se mobiliser pour obtenir la levée du secret sur les niveaux de contamination de l’air. Une pétition sera bientôt mise en ligne pour collecter des signatures sur la France, mais chacun peut d’ores-et-déjà relayer la mobilisation à l’étranger et intervenir auprès des autorités de son pays pour dénoncer la situation.

Voir l’analyse complète (avec carte mondiale des stations de mesures) : http://www.criirad.org/

CRIIRAD : Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par roya06
Charger d'autres écrits dans Messages

Laisser un commentaire

Consulter aussi

NICE MATIN 27/1/2017 « 16 migrants mineurs pris en charge par l’ASE »

http://www.nicematin.com/faits-de-societe/seize-migrants-mineurs-pris-en-charge-par-laide-…