0
0
34

Au lendemain de la victoire de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle de 2007 était créé, pour la première fois dans l’histoire de la République, un ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Co-développement. Depuis, des dizaines de milliers d’étrangers en situation irrégulière, hommes, femmes, enfants, sont traqués, arrêtés et expulsés, y compris dans un pays en guerre comme l’Afghanistan. Voulue par le chef de l’Etat, mise en œuvre par ses gouvernements successifs, le ministère de l’Intérieur aujourd’hui, et soutenue par l’UMP et ses alliés à l’Assemblée, cette politique est inacceptable car elle viole des principes humanitaires élémentaires et des dispositions internationales ratifiées par la France. A cela se sont ajoutés les effets désastreux du pseudo-débat sur l’identité nationale puis la chasse aux Roms. Pour que cesse cette situation qui porte atteinte à des droits fondamentaux, menace gravement le droit d’asile et ruine l’existence des personnes étrangères visées, nous appelons à une manifestation nationale et unitaire au mois de mai 2011, à la date anniversaire de la création du ministère de l’Immigration qui perdure aujourd’hui sous une autre forme.

Nous exigeons sa suppression, l’arrêt immédiat de cette politique et la régularisation des sans-papiers.

Appel pour une mobilisation nationale et unitaire contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans-papiers !

Sur le site « d’ailleurs nous sommes d’ici.org »

Qui sommes-nous ?

var addthis_product = ‘wpp-256′; var addthis_config = {« data_track_clickback »:true, »ui_language »: »fr »};D’AILLEURS NOUS SOMMES D’ICI

Appel pour une mobilisation nationale et unitaire contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans-papiers

Communiqué de presse du  26 avril 2011
du Collectif national « D’AILLEURS NOUS SOMMES D’ICI »

Tous ensemble contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement
et pour la régularisation des sans-papiers

 

A la suite du lancement de l’Appel contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans-papiers en novembre 2010, plusieurs dizaines de collectifs locaux ont vu le jour en France.

Après les « clandestins », traqués, raflés et expulsés par dizaines de milliers depuis 2007, et les Rroms, le chef de l’Etat, le gouvernement et la majorité qui les soutient, poursuivent leur offensive contre les étrangers en s’en prenant désormais aux immigrés en situation régulière et aux demandeurs d’asile. Leur droit au travail, à la santé, à une vie familiale normale, à l’’éducation, la protection contre les persécutions quelles qu’elles soient, sont toujours plus gravement remis en cause. Le projet de loi Besson en témoigne exemplairement.

Dans cette situation, qui se caractérise par la pire des politiques jamais conduite contre les immigrés sous la Cinquième République, il est plus que jamais indispensable de se mobiliser dans l’unité contre le racisme, les discriminations qui frappent plus particulièrement les habitant-e-s des quartiers populaires, la politique d’immigration de ce gouvernement et pour la régularisation des « sans-papiers ».

Aujourd’hui, des dizaines de partis, d’organisations syndicales de salariés, d’enseignants, de magistrats, d’avocats, d’étudiants et de lycéens, plus d’une centaine d’associations nationales et locales, plus de 200 élus locaux, députés et parlementaires européens, soutiennent l’Appel du « Collectif d’Ailleurs nous sommes d’ici ».

Le 1er mai, le Collectif national « D’ailleurs nous sommes d’ici » sera présent à Paris notamment – RDV métro rue des Boulets (ligne 9) – et appelle toutes celles et tous ceux qui s’opposent aux discours racistes, d’où qu’ils viennent, et aux orientations xénophobes du gouvernement à descendre massivement dans la rue et à préparer

la journée nationale de mobilisations du samedi 28 mai 2011.

QUI SOMMES NOUS

Le 24 janvier 2011, sur la base de l’Appel, a eu lieu une première réunion réunissant des représentants d’associations, de collectifs locaux, des organisations syndicales, des forces politiques ainsi que des individus. Voir les signataires
Au-delà des indispensables batailles sur les différentes mesures gouvernementales anti-immigrés, sécuritaires etc, il s’agit aussi de mener la bataille des idées face à la multiplication et à la libération de la parole raciste et xénophobe, de renforcer les différentes luttes existantes, et de créer un mouvement en profondeur et de longue durée pour réaffirmer qu’une autre logique de société est possible.

Ce collectif s’est réuni à nouveau le 26 février. Il propose :

D’organiser dans toute la France des manifestations à la date du samedi 28 mai 2011 à 14 heures

Le Collectif D’ailleurs nous sommes d’ici appelle à la constitution dans toute la France de collectifs locaux là où ils n’existent pas encore, et invite tous les collectifs existants (de soutien aux sans-papiers, aux rroms, antiracistes, etc) à participer à cette campagne.

Il a décidé de faire de l’Appel une pétition nationale à faire signer le plus massivement possible.

Le collectif prévoit de nombreuses initiatives dans les quinze jours précédant la manifestation (états généraux, procès de la politique d’immigration, concert, expos). Tous les collectifs locaux sont invités à faire de la période du 14 au 28 mai une Quinzaine antiraciste.

Le Collectif national propose que des cahiers de doléances, en rapport avec les objectifs poursuivis par l’Appel, soient élaborés par les collectifs locaux. Des Etats généraux, chargés de faire la synthèse, se tiendront à Paris avant la mobilisation nationale du 28 mai 2011.

Cette synthèse fera l’objet d’une diffusion nationale et elle sera adressée à l’ensemble des partis politiques.

Il est demandé à l’ensemble des participants et des signataires de bien vouloir diffuser massivement l’Appel et de le faire apparaître sur leur site internet, facebook, ou autres réseaux sociaux.

Plusieurs groupes de travail se sont mis en place pour préparer les différentes initiatives : « matériel et communication », « mobilisation » et « semaine antiraciste ». Ils ont vocation à s’élargir… Bienvenu à toutes et à tous!

 

NI CHARTER ! NI KARCHER !

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par roya06
Charger d'autres écrits dans Pétitions

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mobilisation lors du procès de Francesca mardi 4/4 / témoignage de Salma

http://www.habitatetcitoyennete.fr/delit-de-solidarite-temoignage-de-salma-lybienne/ …