Accueil Collecte Documentaire « LOZA » sur France 2 SAMEDI 3 SEPTEMBRE 13H15 et l’association « Habitat et Citoyenneté »

Documentaire « LOZA » sur France 2 SAMEDI 3 SEPTEMBRE 13H15 et l’association « Habitat et Citoyenneté »

0
0
199

 

La section de Nice de la Ligue des droits de l’Homme soutient l’association locale « Habitat et Citoyenneté » (1), en particulier dans ses actions d’aide et de soutien aux réfugiés venant de la zone frontalière de Vintimille.

Samedi 3 septembre, sur l’ A2, à 13h15 (après les infos) 


Un long reportage consacré à l’intervention de cette association  en faveur d’une réfugiée Soudanaise âgée  de cinq ans, séparée de sa mère par les vicissitudes de l’exil.

Le pitch de l’émission, cliquez ici : https://vimeo.com/180251249

 
Le site d’Habitat et Citoyenneté, cliquez ici  : http://www.habitatetcitoyennete.fr
 
Texte de HABITAT & CITOYENNETÉ

                   Association loi 1901

                   Epicerie solidaire, accueil et accompagnement des migrant-e-s, permanence « Asile »

                   28 RUE DABRAY

                   06000. NICE

N°Siret: 51748438200042

Tel : 06 21 41 23 82  

                   habitat.citoyennete@gmail.com

 

Désobéissance

 

Cher(e) s ami(e) s : adhérent(e) s, sympathisant(e)s, militant(e)s et … même les autres

Ce samedi 3 septembre à 13h15 sur la chaîne publique Antenne 2, vous pourrez voir un reportage racontant l’histoire d’une petite fille de 5 ans, Loza, seule et perdue dans le flot migratoire qui perturbe l’Europe en ce moment. 

Nous avons voulu, par ce témoignage, vous informer et vous alerter sur la situation des Mineur(e) s Isolé(e) s Etrangers en France, mais aussi dans toute l’Europe.

 

Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, 10 000 enfants ont disparu pendant l’année 2015… combien en 2016 !

900 sont pris en otage à Calais, errant, depuis des mois pour certains, dans la Jungle ou ses appendices, exposés à tous les abus et dangers en attendant que nos dirigeants se décident à appliquer les accords DUBLIN 3 (article 8) qui demandent aux Etats membres d’organiser la réunification de ces enfants avec leur famille qui les attendent en Grande-Bretagne.

Des centaines sont bloqués à nos frontières, et particulièrement à Vintimille (Italie) sans aucune protection. Quand ils ont réussi à passer la frontière au prix de souffrances et de risques que peu d’adultes sauraient supporter et que, par malchance, ils croisent quelques policiers sur leur route, ils sont reconduits à la frontière sans autre forme de procès que l’ordre de faire demi-tour, en dépit des conventions internationales signées par nos Etats qui devraient leur assurer protection et prise en charge.

 A Paris ils sont à la rue, et subissent régulièrement des violences de la part de la police, et c’est ainsi malheureusement  dans beaucoup de villes en Europe.

Loza était de ceux-là, dormant sur un vieux carton, protégée par une simple couverture, sous la protection de Noor, jeune Soudanais rencontré sur le bateau qui les menait en Europe et qui, en dépit de toutes les difficultés qu’il a eues à affronter, s’est senti responsable et l’a protégée pendant tout ce voyage, dont nous savons tous combien il est héroïque et trop souvent mortel.

Nous avons désobéi (à qui ?), nous avons fait passer la frontière à Loza et à son protecteur, malgré l’interdiction qui était faite,  pour la mettre à l’abri, nous avons désobéi en facilitant le passage de sa maman et de son grand frère depuis la Sardaigne jusqu’à la France pour qu’enfin, après 2 longs mois, elle puisse retrouver sa petite fille, nous avons désobéi en ne confiant pas Loza au service de l’Aide Sociale à l’Enfance, étant bien conscients qu’il aurait fallu des mois et peut-être des années pour que Loza puisse retrouver sa maman.

Notre témoignage n’a d’autre but que celui de dénoncer au mieux la mauvaise volonté de nos gouvernants pour assumer leurs responsabilités et obligations, au pire leurs indifférences.

Loza a retrouvé sa famille au bout de 2 mois et vit comme toutes les petites filles de son âge, entourée de l’affection des siens.

 

Cette histoire n’est pas singulière, ce sont des centaines, voire des milliers d’enfants, qui errent sur nos routes dans l’indifférence presque générale en dépit de nos responsabilités d’adultes, c’est-à-dire de chacun de nous, en dépit de la responsabilité que nous avions confié à nos dirigeants.

 

 « Habitat & Citoyenneté » ne reçoit aucune subvention de l’Etat ou d’une collectivité territoriale.

Pour ceux qui partagent nos engagements, plus les mesures prises en l’encontre des réfugiés sont dissuasives voire répressives, plus notre activité s’en trouve augmentée, et plus nous avons besoin de ressources financières. L’association est une nouvelle fois en grosse difficulté financière. Nous sommes de nouveau obligés de faire appel à votre collaboration afin de pouvoir pérenniser nos actions et notre lutte pour un monde plus juste et plus solidaire.  

 

 

 

Site Habitat et Citoyenneté ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) Habitat et Citoyenneté est actuellement confronté à de sérieux problèmes financiers

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par roya06
Charger d'autres écrits dans Collecte

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Que reste t’il de la Loppsi 2

Que reste t’il   de la Loppsi 2   (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Per…