Accueil Droits de l'homme - Société Communiqué de presse / « Roya citoyenne » 27.9.2016 « Chasse aux mineurs dans la Roya » et Lien vers JT France3 19/20

Communiqué de presse / « Roya citoyenne » 27.9.2016 « Chasse aux mineurs dans la Roya » et Lien vers JT France3 19/20

0
0
217

CHASSE AUX MINEURS ISOLES ETRANGERS DANS LA ROYA

Communiqué de presse du 27 septembre de Roya citoyenne, cosigné par les associations Ligue des droits de l’Homme section de Nice, MRAP 06, CIMADE 06, ADN, Habitat et Citoyenneté
en téléchargement :

fichier pdf Communiqué

 

Communiqué-page-001

Les faits :

- dimanche 25 septembre en fin de matinée, des habitants de la vallée de la Roya (Breil et Fontan), dont un adjoint au maire de Breil, ont assisté à cette scène déplorable : au niveau du pont de l’Arbousset, de tout jeunes adolescents, entre 12 et 16 ans, pour la plupart des jeunes filles, en sanglots, appréhendées par plusieurs véhicules de la gendarmerie à Breil. Certains se sont enfui-e-s dans la montagne, les autres ont été traités sans ménagement aucun par les forces de l’ordre. Ces citoyens de la Roya ont essayé vainement de parlementer avec les forces de l’ordre, leur rappelant que les mineurs n’ont pas à être arrêtés et reconduits à la frontière, mais bien à être protégés.
Ces mêmes citoyens se sont rendus un peu plus tard dans l’après-midi à la gendarmerie. Ils y ont retrouvé les jeunes assis par terre, toujours en train de pleurer, et leur ont donné à manger. Ils ont à nouveau essayé  de convaincre les gendarmes de remettre ces jeunes à la Protection de l’enfance comme la Loi le prévoit : sans succès. Ces jeunes ont été ramenés à la PAF de Menton en toute illégalité.

- Mardi 27 septembre dans la matinée, des habitants ont vu des soldats de la Brigade Sentinelle, armés des Famas, leurs fusils d’assaut, courser de tout jeunes gens, filles et garçons, sur la voie ferrée, puis dans dans les reliefs montagneux, jusqu’à ce que l’un d’eux saute dans la Roya, et que d’autres se cachent sous des rochers, se mettant ainsi gravement en danger. La Brigade Sentinelle comporte une soixantaine de soldats postés à Sospel pour le secteur frontalier Roya-Bévéra, dans le cadre de la protection anti-terroriste suite à l’attentat du 14 juillet à Nice. Il est à noter qu’elle n’a aucunement été mise en place sur la question des réfugiés et migrants. Non seulement en France, et ici, dans les Alpes-Maritimes, les mineurs ne sont plus protégés, mais souvent laissés à la rue, à la merci des réseaux maffieux, mais ce sont à présent les « forces de l’ordre » (sic) même qui les mettent gravement en danger !

Citoyens responsables, levons-nous ! Nous n’accepterons pas cela.

Voir aussi le site de « Habitat et Citoyenneté » : http://www.habitatetcitoyennete.fr/mineurs-etrangers-isoles-letat-loi/

et : http://ademonice.free.fr/ Association pour la Démocratie à Nice

Enfin, au JT de FRANCE 3 : A partir de 1m et 45
http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/emissions/jt-1920-cote-d-azur

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par roya06
Charger d'autres écrits dans Droits de l'homme - Société

Laisser un commentaire

Consulter aussi

REVUE IRIN NEWS 30/11/2016 « Alpine migrant route into France, a dead end for many » / Gwenaëlle Lenoir

http://www.irinnews.org/feature/2016/11/30/alpine-migrant-route-france-dead-end-many tandi…