Accueil Citoyens solidaires JT Fr3 19/20 du 7/4 et Communiqué de Roya citoyenne au 8/4.17 en réponse à la mise en cause échec projet Relais des Marquises

JT Fr3 19/20 du 7/4 et Communiqué de Roya citoyenne au 8/4.17 en réponse à la mise en cause échec projet Relais des Marquises

0
0
34

Communiqué en téléchargement au format pdf :fichier pdf Comm RC 8.4.17

voir à 06min 30 JT fr3 cote d azur du 07/04

————————————————————–

Communiqué de « Roya citoyenne »
en réponse à M. le Maire de Tende,
et à Mme Sylvie Caulet, gérante de la SCI « L’Etoile des Merveilles »

Ou

Comment le maire et Mme Caulet tentent de trouver un bouc émissaire

à l’échec du projet le « Relais des Marquises »

ou

qui sont les vrais fauteurs de trouble?

Le 8/4/2017 

M. le Maire de Tende et Mme Sylvie Caulet, gérante de la SCI « L’étoile des Merveilles » à l’initiative du projet avorté du complexe hôtelier « Relais des Marquises », relancent une polémique par le biais du JT de France 3 le 7 avril, s’insurgeant du fait que Cédric Herrou et l’association Roya citoyenne seraient à l’origine de l’abandon de ce projet.

Ils oublient de préciser que ce projet avait pris 3 ans de retard suite à des procès avec le voisinage, ce qui a considérablement refroidi les investisseurs – faits connus dans toute la Roya.

D’autre part, Mme Caulet invoque comme ultime motif de sa décision une information en date du 19 janvier 2017 dans les médias, sans en citer la source, dont nul chez nous n’a eu connaissance, et dont on ne peut retrouver la trace nulle part sur le net : et pour cause, ni l’association, ni Cédric Herrou n’ont jamais annoncé une nouvelle occupation de ce lieu !

« Roya citoyenne » est une association qui s’inscrit statutairement dans le paysage local de la Roya, dont chaque acteur est sincèrement soucieux de son développement économique et écologique harmonieux. Nous  regrettons que les bâtiments de la gare de St-Dalmas n’aient depuis des années pu trouver un repreneur porteur d’un projet valable (cf. échecs précédents). Concernant le « Relais des Marquises », nous ne croyons pas un instant que la seule occupation temporaire de ces lieux ait pu le faire capoter. Il suffirait alors d’occuper avec des réfugiés la cabane de chantier du col de Tende, ou le site de Notre Dame des Landes, etc. pour faire capoter ces projets !

Déjà l’article de Nice Matin du 25 mars relatait l’abandon du projet de la « Marquise », de manière très ambiguë quant aux différentes causes : la photo des migrants devant le bâtiment occupé des Lucioles, associée au titre, en faisaient des personnes manipulées par des groupes extrémistes (sic).

Aucun citoyen solidaire, associatif ou pas, et Cédric Herrou comme quiconque, ne saurait porter la responsabilité des flux migratoires des personnes fuyant guerres, dictatures, et misère…

La cause des difficultés qu’affrontent les réfugiés mais aussi les habitants de notre vallée est bien plutôt  dans ce qui suit :

Si l’Europe, la France et d’autres pays respectaient tout simplement les lois en vigueur (Droits de l’homme, de l’Enfant, Convention de Genève en matière de protection d’asile), s’ils ne rejetaient pas la charge migratoire aux seuls pays primo-accueillants, la majeure partie des problèmes serait réglée.

Alors que, tous les jours, sur le terrain, on constate : contrôles au faciès, reconduites illégales en Italie sans le moindre contrôle anti-terroriste, prise en charge des Mineurs Non Accompagnés insuffisante faute de moyens de l’Etat (le Département étant actuellement dépassé), demande d’asile impossible à faire à l’arrivée sur le territoire français, conditions de traque qui conduisent à des tragédies (une dizaine de morts autour de la frontière Vintimille-Menton).

La condamnation du Préfet devant le Tribunal des Alpes-Maritimes la semaine dernière atteste de ces « irrégularités », et démontre que la méthode utilisée par les autorités est défaillante. Les problèmes pour nos vallées ne sont pas les quelques centaines de migrants qui traversent (et non pas envahissent) notre vallée de la Roya franco-italienne, mais plutôt la manière dont on les traite. Il est temps de reconsidérer la question des flux migratoires. Nous nous en trouverons grandis et aurons tous à y gagner.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par roya06
Charger d'autres écrits dans Citoyens solidaires

Laisser un commentaire

Consulter aussi

DERNIERE PUBLICATION / LETTRE OUVERTE INTERASSOCIATIVE DEMANDE DE RENDEZ-VOUS AU PREFET

!!! DERNIERE PUBLICATION DE ROYA CITOYENNE SUR CE BLOG !!! SUIVEZ-NOUS  sur : http://www.r…